• La Zakat

  • zakat

     

    La Zakat (l’aumône légale)

     

    Toute chose appartient à Dieu, et les richesses ne sont donc que gérées par les êtres humains. Le sens premier du mot zakat est à la fois « purification » et « croissance ». Donner la zakat signifie « donner un certain pourcentage de la valeur de certains biens à certaines catégories de nécessiteux ». Le pourcentage qui est dû sur l'or, l'argent et les fonds en argent qui équivalent à la valeur du poids de 85 grammes d'or, et dont une personne a été en possession pendant toute une année lunaire, est de deux et demie pourcent. Nos biens sont purifiés lorsque nous en mettons de côté une petite partie pour ceux qui sont dans le besoin et, comme lorsque nous taillons une plante, ce prélèvement a pour effet d'équilibrer et de favoriser une nouvelle croissance.

    Une personne peut aussi donner autant qu'elle le veut en charité non-obligatoire.

    Les biens soumis à la Zakat sont l'argent, les bestiaux, les marchandises, Les métaux extraits du sol, les fruits et les céréales.

    Les fidèles assujettis à la Zakat sont seulement ceux qui possèdent des biens en stock depuis plus d'un an.

    Les bénéficiaires de la Zakat sont: 

    • Le pauvre et le nécessiteux : qui n'arrivent pas à assurer leur subsistance même s'ils possèdent un bien pouvant être soumis à la Zakat
    • Les collecteurs de la Zakat qui se déplacent et font de grands efforts dans ce travail de collecte
    • Les nouveaux convertis dont la foi n'est pas encore ferme mais qui ont une certaine influence sur leur entourage
    • Pour l'affranchissement d'hommes ou de femmes de maisons (domestiques) et le rachat de captif
    • Les endettés qui sont incapables de s'acquitter de leurs dettes provenant des transactions qui ne comportent pas d'offense à Allah et à son Prophète (saw)
    • Pour qui luttent dans le sentier d'Allah (ex. buts d'utilité publique)
    • Le voyageur qui se trouve loin de son pays et qui n'arrive pas à subvenir à ses besoins et pour y retourner

    Et ceci conformément au verset du Qor-Ane suivant : 

    "Les aumônes ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui sont chargés de les recueillir, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l'Islam), à racheter la liberté des gens, à les acquitter de leurs dettes, à la lutte dans le sentier d'Allah, et pour le voyageur (en détresse).C'est là une répartition obligatoire venant d'Allah ! Et Allah est Omniscient et Sage." (Verset 60 de la Sourate 9)

     

    Complément de Cheikh Mohammed SaliH Al Uthaymin, RaHimahouLAH :

    Le paiement de la Zakat , c’est le fait d’adorer Allah par le paiement d’une part bien précise, prélevée sur les biens islamiquement imposables.
    Parmi ses fruits, le musulman purifie son esprit du mauvais caractère qu’est l'avarice et il participe ainsi aux besoins financiers de l'Islam et des musulmans.

     

    Crédit auteur

     

    Découvrir le quatrième pilier de l'Islam